Vous êtes ici : Accueil > Les news de Pneus Z > Vacances d’été : comment préparer son trajet ?

Inscription à notre newsletter

Je suis :
Adresse email
informations concernant le traitement de mes données personnelles  

Vacances d’été : comment préparer son trajet ?

4 juillet 2017

Si vous partez en vacances en voiture, il est probable que vous parcourrez plusieurs centaines voire milliers de kilomètres en tout pour vous rendre sur votre lieu de villégature (en en revenir) ainsi que lors d’excursions sur place.

Vous passerez de nombreuses heures dans votre véhicule, surtout si vous rencontrez des embouteillages en cours de route. Aussi, cela vaut-il la peine, pour votre confort et votre sécurité, de préparer votre véhicule pour le voyage.

Les aspects techniques

Si votre véhicule est proche du kilométrage imposant un entretien, prévoyez de passer chez votre garagiste avant le départ plutôt qu’au retour. Ainsi, vous partirez l’esprit tranquille : votre véhicule aura été vérifié. Dans le cas contraire, prêtez attention vous-même à quelques points importants.

L’usure des pneus

  • La profondeur minimum légale des rainures est de 1,6 mm. C’est vraiment très peu.
  • Pensez aux conditions de route que vous risquez de croiser : si vous allez en montagne par exemple, un pneu moins usé sera bien plus efficace sur les routes sinueuses en cas de pluie.

La pression des pneus

  • C’est un point très important. Un sous-gonflage affecte votre tenue de route et est très dangereux : lors d’un long parcours sur autoroute, le pneu risque d’éclater ! Vous trouverez la pression préconisée soit dans votre carnet d’entretien, soit sur un autocollant apposé sur votre voiture, souvent dans la tranche de la portière conducteur.
  • Comme vous roulerez probablement avec une voiture fort chargée, n’hésitez pas à gonfler les pneus de +/- 0,3 bars en plus de ce qui est préconisé en conditions normales.
  • Pensez à vérifier également l’état et la pression de la roue de secours. Elle doit être gonflée suffisamment elle aussi, et ne pas être asséchée (ce qui arrive parfois lorsqu’un pneu reste longtemps stocké sans être utilisé).

Les niveaux de liquides

  • Faites le plein du réservoir.
  • Contrôlez également votre niveau d’huile et votre niveau de lave-glace.
  • Idéalement, vous vérifierez également les niveaux de votre liquide de frein [1] et de votre liquide de refroidissement [2].

Les freins

Votre système de freinage est composé essentiellement de disques et de plaquettes. Ces éléments sont à contrôler [3] lorsque la voiture n’a plus roulé depuis quelques heures : en effet, ces pièces en friction chauffent terriblement à l’utilisation et vous pourriez vous brûler !

  • Garez la voiture à plat et placez des cales sous les 2 roues qui resteront au sol une fois la voiture sur le cric, afin de s’assurer que le véhicule ne pourra pas bouger.
  • Démontez la roue
  • Contrôlez la surface du disque : lle doit être lisse, surtout sur son pourtour.
  • Vérifiez l’épaisseur de matière qu’il reste sur la partie métallique des plaquettes. Elle doit être d’au moins quelques millimètres.
  • Enlevez le frein à main et vérifiez qu’aucune vitesse n’est enclenchée (assurez-vous que la voiture est bien immobile sur ses cales. Faites tourner le disque de frein : il doit tourner librement, sans point de résistance qui montrerait soit une déformation du disque, soit une plaquette de travers.

Les essuie-glace

  • Rien de plus désagréable qu’un pare-brise mal essuyé lorsque vous roulez sur la pluie ou lorsque vous voulez vous débarrasser des insectes écrasés devant vos yeux. En cas d’usure importante du balai, ça devient même dangereux en réduisant votre visibilité.
  • Remplacez les balais au besoin.
  • Avant de partir, nettoyez aussi soigneusement votre pare-brise ainsi que vos rétroviseurs.

Les feux

  • Phares, feux rouges arrière, clignotants et feux de détresse, feux stop, antibrouillards… tous vos feux doivent être fonctionnels : il en va de votre sécurité et de celle des autres !
  • Tant que vous y êtes, passez un coup d’éponge sur vos blocs de feux avant et arrière : un phare sale éclaire forcément moins.

L’outillage

  • Assurez-vous que vous avez l’outillage nécessaire pour changer une roue en cas de besoin : cric, clé en croix, racagnac ou clé dynamométrique, …
  • N’oubliez pas la clé spéciale si vos jantes sont munies d’un écrou antivol.
  • Une petite bombe de spray anti-grip peut également s’avérer utile.

Dans la voiture

Vous pouvez aussi préparer votre voyage en emportant quelques éléments essentiels ou de confort afin de commencer les vacances dans de bonnes conditions.

Vérifiez que vous possédez bien l’équipement légal

  • En Belgique, il est composé d’une trousse de secours, d’un extincteur non périmé, d’un triangle de signalisation et de gilets de sécurité. Mais attention : l’équipement obligatoire varie d’un pays à l’autre ! Par exemple, vous devrez avoir un éthylotest en France et 2 triangles en Espagne.
  • Vous trouverez les infos par pays sur le site du Ministère des Affaires étrangères (choisissez votre destination, puis l’onglet « Transport » dans la 2e partie de la page). Pensez à regarder aussi la législation des pays que vous traverserez.

Chargez malin !

  • Ne placez aucun objet lourd ou présentant des arêtes vives à l’intérieur de l’habitacle. En cas de gros freinage ou de collision, ils se transformeraient en projectiles mortels pour les passagers !
  • Pour les bagages, chargez le plus lourd dans le fond du coffre, au plus près possible de l’habitacle. Plus le poids placé derrière les roues arrière est important, plus vous risquez un survirage.
  • De la même manière, pour votre tenue de route, placez le poids le plus bas possible.

Les papiers

Assurez-vous que vous avez tous les papiers obligatoires dans la voiture ou sur vous :

  • carte d’identité
  • permis de conduire
  • carte verte de l’assurance
  • certificat d’immatriculation (carte grise)
  • certificat de conformité
  • certificat (valide) de votre dernier contrôle technique

Les numéros de téléphone utiles

En cas de pépin (retard, panne, accident …) avoir sous la main quelques numéros de téléphone peut vous faciliter la vie :

  • hôtel ou du propriétaire de votre location
  • assurance automobile
  • assurance assistance si vous en avez souscrit une
  • assistance aux personnes de votre mutualité (Mutas) en cas de maladie ou accident

Protection contre le soleil et la chaleur

  • Emportez un réflecteur de chaleur à apposer sur le pare-brise (et éventuellement sur les autres vitres) lors des arrêts. Pour quelques euros, ce sont des accessoires efficaces pour limiter la chaleur dans l’habitacle. Indispensable si vous n’avez pas l’air conditionné, mais utile aussi si votre véhicule en est équipé : votre climatiseur aura d’autant moins de travail pour ramener la température dans une plage acceptable.
  • Pensez à prendre des lunettes solaires.
  • N’oubliez surtout pas de prendre des boissons en suffisance ! Vous pourriez être bloqué plusieurs heures dans des embouteillages en plein soleil. On ne vous le souhaite pas, mais mieux vaut prévenir que guérir !

Les enfants

  • Vérifier que le siège enfant est bien arrimé ! Le mieux est de le placer à la place centrale de la banquette arrière : c’est là qu’il sentira le moins les mouvements de la voiture et qu’il sera le mieux protégé en cas de collision.
  • Emportez :
    - des oreillers pour les enfants qui ne voyagent plus en siège auto
    - des jeux, de quoi s’occuper
    - des collations (saines, de préférence)

Pour les animaux

  • Votre chien ou votre chat ne peut en aucun cas être libre dans la voiture !
  • Ne vous contentez pas non plus d’attacher une laisse à un point fixe de la voiture : en cas de collision, il sera étranglé et risque même d’avoir la trachée écrasée ou la nuque brisée. De plus, l’arrière de l’animal sera projeté vers vous.
  • Il existe des harnais se fixant à la ceinture de sécurité. C’est mieux qu’une laisse mais c’est loin d’être la panacée. Dans des chocs violents, la boucle peut se rompre ou se détacher.
  • Pour les grands chiens voyageant dans le coffre, les filets de sécurité et même les grillages ne sont pas suffisamment sécuritaires.
  • Les animaux doivent être emmené dans une caisse de transport conçue pour eux. Pour leur sécurité, placez la caisse par terre, contre le dos du siège avant. L’attacher avec une ceinture de sécurité n’est pas suffisant. Pour les grands chiens, la caisse sera mise dans le coffre, contre la paroi du fond.
  • Pour vous convaincre d’emmener votre animal dans une caisse placée à l’endroit adéquat, voyez cette vidéo (en allemand mais les images parlent d’elles-mêmes).
  • Emportez :
    - de l’eau et de la nourriture en suffisance
    - sans oublier les gamelles
    - la laisse du chien

Sur la route

Voyager dans de bonnes conditions est aussi respecter quelques règles sur la route, afin de garantir la sécurité de chacun.

Rouler cool

  • Doit-on vous éviter le laïus du respect des limitations de vitesse ?
  • Un exemple chiffré, tout de même : si vous faites un trajet de 1000 km à 140km/h au lieu de 120, votre gain de temps théorique est de 50 minutes. Avec les inévitables effets accordéon (voiture plus lente devant vous, véhicule qui double, etc), il sera en réalité de moins d’1/2 heure et bien moins encore en cas d’embouteillages. Cela vaut-il les risques que vous prenez ou le PV que vous auriez ?

Respectez un temps de pose

  • Arrêtez-vous 10 à 15 minutes toutes les 2 heures. C’est vraiment important pour éviter de s’assoupir sur une autoroute soporifique !
  • Profitez-en pour faire des étirements des bras, des jambes et du dos pour éviter les courbatures.

Buvez beaucoup !!!

  • Et pensez à faire boire vos enfants et vos animaux.
  • La déshydratation, même faible, favorise la somnolence et peut provoquer des malaises en cas de chaleur.

Les animaux durant les arrêts

  • Ne laissez jamais sortir votre chien de la voiture sans laisse ou votre chat hors de sa caisse ! Même obéissants, les animaux se trouvent dans un environnement inconnu, avec des odeurs inhabituelles, des bruits inquiétants : ils sont inquiets. A la moindre source de panique (un enfant qui hurle, le klaxon d’un camion, etc), ils s’enfuient. On ne compte plus les propiétaires malheureux qui ont perdu leur animal sur une aire d’autoroute.
  • Sur la route des vacances comme lors de vos excursions, ne laissez jamais votre animal dans votre voiture en plein soleil. Même quelques minutes ! Même vitres entrouvertes ! Il ne faut que 10 minutes avec une vitre entrouverte pour que l’habitacle atteigne une température mortelle.

Suivez nos conseils et… bonne vacances !